« Dimanche, chaque voix permettra de faire entrer un ou une élue #EnsemblePourIvry au Conseil municipal, et faire reculer d’autant la droite et la République en Marche. »

Après 8 mois de mobilisation, on vous a préparé un clip de fin de campagne en mode rewind !

Voici en toutes lettres la prise de parole de Philippe Bouyssou durant le clip :

Chère Ivryenne, cher Ivryen,
 
Le 28 juin, dimanche prochain, se tient le second tour des élections municipales. C’est une étape importante, la conclusion d’une démarche que nous avons initiée ensemble il a maintenant 8 mois.
 
Le 10 octobre dernier, nous étions nombreuses et nombreux à la salle de la citoyenneté Jean-Jacques Rousseau. L’occasion de vous soumettre ma proposition en vue de l’élection municipale, une proposition tout à fait inédite, à l’échelle du pays, pour une ville de la taille d’Ivry.
 
Je porte, avec vous, deux objectifs. Le premier : écrire une nouvelle page de l’histoire d’Ivry, ancrée dans les valeurs qui fondent son histoire et qui répondent aux enjeux qui nous font face. Solidarité, citoyenneté, écologie, sont les valeurs cardinales de notre projet pour Ivry, une ville populaire aux portes de la capitale. Tout au long de la campagne, un travail collectif remarquable a permis de nourrir ces objectifs de propositions concrètes.
 
Le second objectif portait sur notre démarche pour y parvenir : créer un rassemblement politique et citoyen inédit. Un rassemblement nous permettant de passer un cap supplémentaire dans le partage du pouvoir dans la gestion des affaires municipales. La liste « Ensemble pour Ivry » reflète, à parts égales, l’apport des forces communistes, celles du rassemblement de la gauche, et celles des citoyens désignés par d’autres citoyens.

Cet hiver, nous avons donc tenu des urnes dans les différents quartiers d’Ivry. A cette occasion, plus de 220 personnes ont proposé 215 noms au total. Un collectif d’animation de la campagne, ouvert aux citoyens et à toutes les sensibilités politiques parties prenantes de la démarche « Ensemble pour Ivry », les a étudiées. En parallèle, des assemblées citoyennes, ouvertes à tous et retransmises en direct, ont permis d’arbitrer collectivement chaque étape de la campagne.
 
La présentation des candidates et candidats de la liste, devant des centaines de personnes au Robespierre, le 7 février, augurait d’une magnifique dynamique de campagne, qui ne s’est pas démentie jusqu’au 1er tour, le 15 mars. La liste « Ensemble pour Ivry » est arrivée très largement en tête, avec plus de 48% des voix !
Mais la joie a été de courte durée : dès le surlendemain, notre pays, comme une bonne partie du monde, devait se confiner pour faire face à la pandémie de Covid19. Nos vies ont soudain été suspendues, pour affronter cette crise sanitaire inédite.
 
Cette période a été difficile pour toutes et tous. Elle a souligné les inégalités entre les familles, entre les territoires. A Ivry, un formidable élan de solidarité s’est mis en place et les associations, les services publics, des dizaines de citoyens engagés à titre individuel, ont massivement répondu « présent » aux côtés des plus fragiles.
 
Mais sur le fond, cette pandémie nous a aussi cruellement rappelé que la crise écologique, la mondialisation débridée, les coupes opérées dans les services publics, et notamment ceux de la santé, nous envoyaient  dans le mur.
 
Alors que le pays est entré dans une phase de déconfinement, les conséquences économiques et sociales les plus dures de la crise sanitaires sont encore devant nous.
 
Depuis le tout début de cette campagne municipale, je n’ai eu de cesse d’appeler au rassemblement de toute la gauche de progrès et des écologistes. A Ivry, comme partout dans le pays, je suis convaincu que les élections municipales doivent être l’occasion du rassemblement de la gauche et des citoyens. Ce scrutin doit être l’occasion, pour le camp du progrès, de commencer à incarner une alternative au duel Macron – Le Pen qui se profile encore en 2022. C’était d’ailleurs une exigence forte exprimée par les Ivryennes et Ivryens rencontrés tout au long de la campagne.
 
Je me réjouis donc sincèrement du fait qu’Europe Ecologie Les Verts ait répondu favorablement à notre nouvelle proposition de rassemblement à l’issue du 1er tour. C’est donc un arc politique élargi, prenant en compte l’expérience de ces derniers mois, qui sollicite votre suffrage dimanche 28 juin.
 
Les électeurs et électrices auront à arbitrer entre la liste « Ensemble pour Ivry », celle de la droite et celle du parti présidentiel de « la République en Marche ». Nous avons combattu leur projet de société tout au long de notre campagne ; la crise sanitaire n’a fait que souligner l’impasse dans laquelle il nous menait.
Alors dimanche, chaque voix permettra de faire entrer un ou une élu « Ensemble pour Ivry » au Conseil municipal, et faire reculer d’autant la droite et la République en Marche.
 
Dimanche, pas une voix ne doit manquer en faveur d’un projet solidaire, citoyen et écologique au service de notre ville et de ses habitants.
 
Dimanche, votons « Ensemble pour Ivry » !

Philippe Bouyssou, tête de liste « Ensemble pour Ivry ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *